Nous sommes le Dim 19 Aoû 2018 - 22:15

Cela aurait pu se finir très mal...

Pour parler de tout et de rien.
Avatar de l’utilisateur
franrue80
Membre
 
Hors ligne Hors ligne
 
Messages : 525
Inscription : Sam 04 Sep 2010 - 14:39
Localisation : Rue (80)
Pays : France (fr)
Age : 26
Nom/Prénom : LEBLOND François

Cela aurait pu se finir très mal...

Messagede franrue80 » Mar 06 Mar 2012 - 12:27

Bonjour ! ! !

Pour mon 400° message sur le forum, je voulais vous raconter une mésaventure qui m'est arrivé hier matin.

Alors que j'étais dans l'IC 2006 Boulogne (5h07) - Paris-Nord (7h56), qui sera bientôt spottable, le train s'approche normalement d'Amiens, gare qu'il dessert entre 6h39 (heure d'arrivée) et 6h50 (heure de départ). Sauf que le train s'est mis à ralentir plus fortement qu'à l'habitude. Il s'est arrêté à la gare de St-Roch (Somme). Je me suis dit : "Probablement un carré suite au passage d'un FRET". La réalité s'est avérée tout autre...

Le contrôleur a annoncé dans le train que l'arrêt est dû à un accident de la circulation. Des passagers sont descendus (le train étant à quai), et ont quitté le train pour rejoindre leur travail. Moi, par curiosité, j'ai remonté le train afin de tenter d'en savoir plus. Des passagers énervés se sont plaints, une personne que je connais a répliqué "Vous êtes là pour un moment" (il est pompier). Je vois la porte ouverte, le contrôleur est sur le quai. Je suis descendu à mon tour. Au loin des feux clignotent à 200m de moi, le train a dû percuté la voiture. Mon sang s'est figé, je me suis dit que le pauvre conducteur est décédé. Je sors de la gare, je remonte vers la gare d'Amiens, et la cathédrale. Je passe au niveau du pont. Un spectacle horrible que cette voiture réduite en un amas de ferraille et de plastique...

Ce spectacle triste s'est pourtant révélé comme étant un miracle. En effet, j'apprends que le conducteur est... vivant :shock: . Mieux, il ne souffre que d'un poignet cassé. J'en étais sans voix. De plus, j'ai appris les circonstances exactes de cet accident. Un banal accident de la circulation, ce véhicule était arrêté à un feu rouge, il s'est fait percuté par un autre véhicule. La puissance du choc l'a propulsé sur la voie. La caténaire n'a pas été touchée. Les témoins espéraient que le train ne soit pas percuté par un train... Hélas, le X76751/2 assurant le TER 848835 Amiens (6h24) - Calais-Ville (8h40) déboule à près de 70 km/h à la sortie du tunnel de Longueville (entre Amiens et St-Roch).

Le train n'a qu'un pare-choc cassé, la voiture est réduite en bouillie, un poignet cassé... Peut-on parler de véritable miracle ? Bonus : L'article du Courrier Picard sur cet accident spectaculaire.

Bonne journée :bye:
 
La chasse aux rames tractées sur Paris-Laon, sur les RRR et les X72500 Picards commence maintenant

Avatar de l’utilisateur
labrouette
Membre
 
Hors ligne Hors ligne
 
Messages : 77
Inscription : Dim 08 Mai 2011 - 15:18
Localisation : Nice
Pays : France (fr)
Age : 21

Re: Cela aurait pu se finir très mal...

Messagede labrouette » Mar 06 Mar 2012 - 16:56

Salut, merci de ton récit :D
Et bien ! Un vrai miraculé !
Sinon c'est du solide les agc, d'après la photo :)

a+ :bye:
 
ImageImageImageImage

TEE L'Arbalète Paris-Zurich


Retourner vers Le Train Bleu

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité